10 astuces pour aider notre enfant à apprendre et reconnaitre ses émotions

10 astuces pour aider notre enfant à apprendre et reconnaitre ses émotions

La gestion des émotions est particulièrement difficile pour les enfants. Normal ! Leur cerveau n’est pas encore en capacité de le faire.

Néanmoins, nous pouvons aider nos enfants à se relier à leurs émotions dès le plus jeune âge en leur apprenant à reconnaitre leurs émotions.

Voici 10 astuces et outils afin d’aider nos enfants pour apprendre les émotions et ainsi à développer leur intelligence émotionnelle !

Poser des mots sur les maux

Tout ce qui n’est pas exprimer s’imprime !

Avant tout, l’enfant a besoin d’être entendu et reconnu dans ce qu’il ressent.

Apprenez à votre enfant à reconnaître ce qui se passe à l’intérieur de lui quand il vit une émotion grâce à la parole.

Il n’est pas encore en capacité de le faire par lui-même ? Faites-le à sa place !

Nommez l’émotion

Vous pouvez aider votre enfant à reconnaître l’émotion associée à ce qu’il a ressenti en nommant vous-même l’émotion que vous observez.

Par exemple : « Tu es contente d’aller au zoo avec grand-mère ! » ou « Tu étais fâché parce-que tu voulais ce jouet et ta sœur te la pris des mains ? ».

A partir de 5 ans, encouragez-le ensuite à nommer son émotion en utilisant le « je », par exemple : « Je suis triste de ne pas pouvoir aller au parc » ou « J’ai peur lorsqu’il fait noir dans ma chambre ». Votre enfant s’approprie ainsi ses émotions et les accepte.

Apprendre les émotions par les ressentis corporels

Une émotion, ce n’est pas que du mental c’est aussi du corporel !

Il est important d’apprendre à l’enfant de se relier à ce qu’il ressent pour qu’il soit plus conscient de lui-même.

Ainsi, apprenez-lui qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises émotions, mais il peut y avoir des sensations agréables ou désagréables.

Reconnaître si c’est agréable ou non

Aidez votre enfant à reconnaître les émotions de base. Faites-lui remarquer le langage corporel associé à chaque émotion : sourcils froncés quand on est fâché, sourire quand on est content, larmes quand on est triste, yeux grands ouverts quand on a peur, etc.

Cela peut toutefois être difficile pour un jeune enfant qui a peu conscience de son corps. Pour l’aider, nommez les signes physiques que vous observez chez lui. Par exemple, vous pouvez lui dire : « Tu criais et tu avais les poings fermés lorsque tu as vu que ton frère avait brisé ta tour de blocs » ou « Tu tremblais et tu es venu te serrer contre moi quand tu as vu le chien courir vers toi ».

Après la tempête…

Vous pouvez aussi questionner votre enfant sur ce qu’il a ressenti après un événement qui a suscité de grandes émotions. Sa réponse ne sera probablement pas très développée, mais vous pouvez par exemple lui demander ce qu’il ressentait dans son corps.

Il vous répondra peut-être que son cœur a mal ou que son ventre est serré, ce qui est un très bon début.

Reconnaître ce qu’on ressent est la première étape d’une saine gestion des émotions.

Cet article vous plaira : Crises et débordements émotionnels : comment accompagner nos enfants ?

Le jeu du miroir

Pour aider votre enfant à reconnaître ses émotions, vous pouvez vous amusez avec lui devant un miroir, à imiter les différentes émotions.

Savoir lire les émotions des autres sur leur visage facilitera en effet ses relations sociales en lui permettant d’adapter son comportement à la situation.

Il pourra ainsi se connaître davantage dans l’expression de ses émotions.

Vous pouvez aussi créer un album des émotions avec votre enfant en découpant des visages variés dans les magazines, ou tout simplement en le photographiant et en imprimant les photos de lui avec l’expression de différentes émotions.

gestion émotions enfance enfant parentalité positive parents bienveillant outils émotions intelligence émotionnelle

Apprendre les émotions par le jeu !

Le jeu est important dans l’apprentissage. Et celui des émotions ne déroge pas à la règle ! Rendez l’apprentissage des émotions fun et drôle !

Vous pouvez utiliser des jeux de rôle (vous être l’enfant, lui le parent) ou rejouer des scènes où il a ressenti des émotions fortes.

Attention ! L’important est de se relier à l’émotion avec bienveillance et compréhension. ll ne s’agira pas de se moquer de lui et d’accentuer grossièrement ce qu’il a exprimé. 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Comment aider son enfant à libérer une émotion avec la méthode Sédona

Le dessin

Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur ce que l’on ressent et il en va de même pour l’enfant !

Le dessin est un moyen pédagogique et ludique très efficace pour aider l’enfant à apprendre et comprendre ses émotions

Aussi, je propose très souvent à l’enfant de dessiner ce qu’il ressent. Le dessin permet de « poser » l’émotion afin de la laisser circuler. Laissez libre cours à son imagination !

La roue des émotions

J’en ai parlé dernièrement dans un de mes articles, il s’agit de la roue des émotions !

La roue des émotions permet à l’enfant de comprendre ce qu’il se passe en lui mais surtout de relier son émotion à un besoin et à une demande.

Vous trouverez l’article sur la roue des émotions ici

la roue des émotions gestion émotions enfance

Les poupées, les peluches, les doudous

Encore une fois, lorsque la parole est difficile, nous pouvons proposer à l’enfant de jouer. Vous pouvez revenir sur une scène qui s’est déroulée durant la journée par exemple, en vous servant de son doudous ou de peluches.

S’il a été particulièrement en colère par exemple, vous pouvez jouer la scène avec lui. Attention toutefois à ne pas caricaturer, ni à exagérer le comportement. Cela pourrait être compris comme des moqueries. Jouer avec bienveillance et commenter la scène. Interrogez votre enfant sur les issues possibles.

Exemple :
« Ho, petit ours ressent une très grande colère et frustration parce-que sa maman ne veut pas lui donner du chocolat ! »
« Que peut-il faire pour soulager ce qu’il ressent ? »
« Et s’il respirait un grand coup ? »

https://objectifrelax.com/la-roue-des-motions-un-outil-pour-apprendre-aux-enfants-lintelligence-motionnelle/

Les Temps d’Echange en Famille (TEF) ou temps de parole partagé

Le Temps d’Echange en Famille est un outil issu de la Discipline Positive. Il s’agit d’un temps d’écoute et de partage.

Vous pouvez mettre en place des temps de parole partagé avec vos enfants à partir de 4 ans. Il s’agit d’exprimer, chacun à son tour (parents compris ;-)), ce que nous ressentons, d’exprimer des encouragements ou remerciements éventuellement ou encore de rechercher des solutions à des problèmes.

Exemple :

« Aujourd’hui, j’ai passé une super journée au travail ! J’ai réussi à faire tout ce que j’avais prévu. J’ai aussi beaucoup pensé à vous les enfants ! Et vous ? »

La vraie méthode de Temps d’Echange en Famille est un peu plus complexe que ça mais l’idée reste la même : celle d’intégrer un temps de parole et d’échange.

La météo des émotions

Je l’appelle ainsi car elle permet à l’enfant de comprendre les sensations liées aux émotions en se basant sur la météo : nuage et pluie = tristesse, éclairs = colère, soleil = joie,…

Vous pouvez également réaliser différentes carte météo avec votre enfant, il en sera ravi ! 😉

Vous pouvez trouver des météos à imprimer sur différents sites,. Voici 2 exemples :

Les balles émotionnelles

Prenez plusieurs balles de tennis sur lesquelles vous allez dessiner au feutre des smileys qui représentent les différentes émotions de base : colère, joie, tristesse, peur.

Le but du jeu est de permettre à l’enfant de vous montrer ce qu’il ressent dans le moment présent ou à un moment de la journée par exemple.

Pour faire disparaître une émotion désagréable, vous pouvez jouer avec votre enfant :

– Demandez-lui de choisir la balle correspondante à son émotion
– Dites-lui d’inspirer et tout en soufflant de faire sortir l’émotion de son corps dans la balle
– Puis, vous pouvez lui proposer de la jeter ou de vous l’envoyer
– Pour finir, vous pouvez lui demander de choisir la balle de la joie, de la serrer tout contre son ventre pour imaginer que la joie rentre dans son corps
– Puis de célébrer en sautant et en riant !

https://objectifrelax.com/la-roue-des-motions-un-outil-pour-apprendre-aux-enfants-lintelligence-motionnelle/

Les cailloux magiques

Très souvent, nous nous attardons sur les émotions fortes telles que la colère ou encore la tristesse. Se relier aux moments de joie et d’amour est très bénéfique et permet à votre enfant de se focaliser sur les bienfaits de ces émotions,… et vous aussi ! 

Vous pouvez apprendre à votre enfant à se relier à ces émotions en réalisant des cailloux magiques d’émotions agréables : joie, fierté, amour,… Vous pouvez par exemple proposer de les colorier ou de les dessiner.

Chaque jour au moment du coucher, invitez votre enfant à prendre les cailloux un à un afin de se connecter à un moment de joie, de fierté, d’amour,….

Vous pouvez également l’interroger : « qu’est-ce qui t’a le plus plu dans la journée ? » « Quand est-ce que tu as ressenti de la joie aujourd’hui ? », « De quoi peux-tu être vraiment fière aujourd’hui ? »…

Répondez-vous aussi à ces mêmes questions.

Et vous, que mettez-vous en place pour aider votre enfant à reconnaître ses émotions ?

  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*