3 étapes pour dépasser ses peurs !

3 étapes pour dépasser ses peurs !

 

La vie est faite de moments merveilleux et de moments difficiles. Nous pensons que pour être plus heureux, nous devons combattre ou ignorer nos peurs. Ces deux approches sont complètement inefficaces. Pour nous libérez de nos peurs, nous devons avant tout les transformer !

Que se passe-t-il quand nous avons peur ?

Face à une situation jugée comme potentiellement dangereuse, le cerveau archaïque, et plus particulièrement l’amygdale (rien à voir avec les organes situés en arrière de la langue hein… ;-), c’est un noyau cérébral en forme d’amande localisé derrière les tempes) s’active pour nous permettre de réagir rapidement. Nous pouvons alors nous trouver dans une sorte d’état de choc pendant lequel nous ne savons pas quoi faire. Vient ensuite une 2ème étape : celle de l’analyse par notre cerveau préfrontal qui nous permet de prendre une décision afin d’agir au mieux.

La peur est donc nécessaire. Cependant, il arrive qu’elle s’insère dans notre quotidien et nous empêche de passer à l’action et de vivre sereinement.

La peur peut devenir envahissante, et l’on peut même avoir peur d’avoir peur ! On peut tomber dans un cercle. Face à une situation, réelle ou imaginaire, l’amygdale s’active, s’en suit des sensations physiques : maux de ventre, rythme cardiaque qui s’accélère, respiration qui s’amplifie, transpiration,…. En se focalisant sur ce ressenti, et surtout en voulant arrêter d’avoir peur, on envoie un message contradictoire à notre amygdale, qui prend alors son processus comme un danger. Une charge supplémentaire vient alors ajouter de la peur à la peur. C’est ce mécanisme qui est à la base des crises d’angoisses et des attaques de paniques.

Heureusement, il existe différents moyens pour calmer notre peur lorsqu’elle devient trop envahissante !

N°1 : Etre bienveillant avec soi

Avant tout, il est important d’avoir à l’esprit que la peur est une émotion tout à fait normale. Oui c’est normal d’avoir peur !

Pourriez-vous rouler en voiture sans qu’il n’y ait aucuns voyants sur le tableau de bord ? Vous pourriez rouler évidemment mais vous seriez incapable d’anticiper ne serait-ce que la nécessité de faire le plein !

Voyez la peur comme un voyant, qui vous permet d’évaluer des risques potentiels mais surtout de mieux vous connaître. C’est un peu comme un système de guidance.

La peur est un mécanisme naturel et fondamental qui a permis à notre espèce de survivre. Elle nous permet de mettre en place des stratégies pour nous protéger.

Sans peur, vous ne pourriez pas survivre. La peur vous permet de vous protéger. C’est grâce à la peur que vous ne mettez pas la main au feu, que vous ne traversez la route en pleine circulation, que vous ne mangez pas d’aliments inconnus,….

Oui, on a le droit d’avoir peur ! Nos émotions sont bénéfiques, y compris la peur ! Alors, accueillez-la, comme toutes autres émotions, avec bienveillance. Accueillez-la dans votre corps, observez ce qu’il s’y passe, sans jugement. Inutile de se rajouter des sensations négatives en plus !

N°2 : Observez vos peurs pour les transformer

“La peur acceptée se mue en liberté !” Osho.

Il y a trois types de peur, que tout le monde a déjà ressenti et ressentira :

– La peur de la mort

– Peur de ne pas avoir assez

– Peur de ne pas être assez aimé

Toutes les peurs que vous pouvez éprouvées découlent de ces 3 types. Mieux les comprendre, permet de mieux s’en libérer !

La peur n’aime pas la lumière ! A partir du moment où vous la sortez de l’ombre, c’est-à-dire où vous la conscientisez, elle commencera à devenir plus petite. Quelle que soit votre peur, attrapez-la, observer-la, décortiquez-la dans ses moindre détails. A mesure que vous l’analyserez plus précisément, elle fondera comme neige au soleil !

Ne vous demandez pas pourquoi vous avez peur, mais demandez-vous comment la transformer !

Pour mettre vos peurs en lumière, je vous propose un exercice tout simple : les écrire !

Ecrire ses peurs

Ecrire ses peurs permet de s’en dissocier. En prenant de la distance avec vos peurs, vous les diminuerez. Essayez !

Prenez une feuille, ou votre ordinateur, et répondez aux questions suivantes :

– De quoi ai-je le plus peur en ce moment ?

– Qu’est-ce que cette peur m’a apporté dans le passé ?

– Pourquoi me libérez de cette peur maintenant ?

Pour que cet exercice fonctionne soyez le plus vrai possible. Le plus dur, c’est d’être véritablement honnête avec soit même !

Respirez !

Une manière efficace pour gérer les émotions intenses, comme la peur ou la colère, est de respirer avec l’abdomen.

La peur, c’est de l’intellect et de l’agitation. Alors, pour lâcher le mental, descendez dans votre corps et prenez conscience de votre ancrage !

En portant attention à votre corps, à vos sensations physiques te surtout à votre respiration, vous permettez à votre mental de se focaliser sur autre chose : votre monde intérieur. Le but est de vous libérez du bruit de vos pensées, pour apprendre à ressentir sans juger. Pour cela, rien de mieux que la sophrologie ou encore la méditation.

Exercice pour vous centrer

  • En chaussette ou pied nu, en position assise, portez l’attention à votre ancrage au sol : vos pieds. 
  • Observez la sensation du contact de vos pieds au sol. Vous pouvez frottez quelques instants vos pieds au sol. Accueillez ensuite toutes les sensations. 
  • Puis, portez à présent attention à votre respiration. Focalisez votre attention au mouvement rythmé de votre abdomen qui monte et qui descend. Vous pouvez poser une main sur votre ventre. 
  • Prenez quelques minutes juste pour respirer. 
  • Je préconise pour cela, d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. 
  • Portez simplement attention à votre respiration durant plusieurs minutes. Vous pouvez pratiquer cet exercice les yeux fermés. 
  • A la fin de cet exercice, ouvrez les yeux, et prenez quelques instants pour vous connecter avec ce que vous ressentez au moment présent.

N°3 : Anticipez…positivement !

Comme nous l’avons vu, la peur est générée par la perception d’une situation jugée potentiellement dangereuse.

La peur, c’est de l’imaginaire ! C’est notre création !

C’est une donnée primordiale. Puisqu’à la base, il s’agit bien de notre propre analyse et perception. Une situation qui génère de la peur pour vous, ne va peut-être pas en générer pour votre voisin. Nous avons tendance à beaucoup anticiper les évènements. Se projeter est parfois nécessaire car cela nous permet de nous préparer. Cependant, nous avons une fâcheuse tendance à anticiper des situations de manière négative. Comme si cela pouvait mieux nous préparer à ce qu’il pourrait se passer. Alors qu’il s’agit de tout l’inverse.

Et si au lieu de se faire un scénario de film d’horreur on se faisait un scénario agréable dans notre tête ?!!!

Lorsque vous avez peur parce que vous anticiper des événements de manière négativement, voici un petit exercice qui vous aidera.

Exercice pour visualiser positivement

  • Posez-vous dans un endroit calme, et fermez les yeux. 
  • Prenez 3 grandes inspirations par les narines et soufflez par la bouche. Relâchez tous les muscles de votre corps. 
  • Pensez à votre peur, en toute confiance. Laissez-vous aller tranquillement. Maintenant, imaginez ce qu’il pourrait se passer, mais de manière optimale. 
  • Si vous avez peur d’échouer, imaginez que vous réussissiez ! Si vous avez peur que quelque chose de grave arrive, imaginez que tout se passe bien, et que vous vous sentez particulièrement serein(e). 
  • Visualisez-vous à l’action, que faites-vous, comment le faites-vous ? Pensez à chaque détail et imaginez que tout se déroule parfaitement. Prenez le temps.
  • Comment vous sentez-vous à présent ?
 

J’espère vous avoir donné quelques pistes quant à la gestion de vos peurs.

Rappelez-vous que la peur est normale et que vous n’êtes pas vos émotions !

Et vous, de quoi avez-vous peur ?

Quelles moyens mettez vous en place pour dépasser vos peurs ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

Recevez gratuitement le kit relax !

Ce kit anti-stress vous permet d’accéder à :

> 3 clefs essentielles pour gérer votre stress,
> 5 outils puissants pour apaiser votre mental et retrouver la sérénité,
> 1 séance de sophrologie pour vous relaxer en profondeur et lâcher prise.

  •  
    4
    Partages
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
Partager cet article

2 Comments

  1. Bonjour j’aimerais essayer ! 😉

    1. Bonjour Philippe ! Je vous invite à essayer ces astuces, elles sont très utiles ! Faites moi votre retour si ça vous aide 🙂

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*