Trouver le sens de sa vie avec l’Ikigai

Trouver le sens de sa vie avec l’Ikigai

 

J’ai découvert récemment cette méthode japonaise qui permet de trouver « notre raison d’être », c’est l’Ikigai ! Pour les japonais, l’Ikigai, c’est ce qui nous donne envie de nous lever le matin !

Voici cette méthode aux multiples facettes qui nous permet d’avancer vers l’épanouissement personnel !

Vous connaissez l’Ikigai ?

L’Ikigai est une méthode venue du japon qui nous permet de trouver notre voie.

Ikigai est un mot japonais qui n’a pas vraiment de traduction excact. Il est composé des termes ikiru (生きる) qui signifie vivre, et de kai (甲斐), qui signifie réalisation ou résultat.

L’Ikigai est l’équivalent de la « joie de vivre » ou encore de la « raison d’être ».

IKIGAI = IKIRU + GAI
=
« vie »
ou « être en vie » + « ce qui vaut la peine et a de la valeur »

Littéralement, on pourrait le traduire par « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ».

Selon les japonais, nous possédons tous un Ikigai, une raison de vivre. Comme la vie est en constance mouvement, cet Ikigai peut évoluer, changer au cours de notre vie.

Le principe : plus vous êtes harmonisé avec votre Ikigai, plus vous vous sentez bien dans votre vie.

Dan Buettner, auteur à succès du New York Times et explorateur en parle d’ailleurs dans son TEDtalk “Comment vivre jusqu’à plus de 100 ans” (sous-titré en français).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Intelligence émotionnelle : 5 étapes pour apprivoiser ses émotions !

L’ikigai, pour quoi ?

Trouver son Ikigai permet de réfléchir à qui nous sommes, ce que nous aimons et surtout ce que nous souhaitons réellement dans la vie. Il s’agit de définir ce qui est le plus important pour nous afin de nous y approcher le plus possible et ainsi vivre en harmonie.

A titre d’exemple, l’Ikigai trouve des applications concrètes comme la reconversion professionnelle ou plus vastement l’orientation de notre chemin de vie. L’Ikigai permet d’apporter une certaine clarté au flou.

L’Ikigai permet de travailler sur soi, de mieux se comprendre tout en intégrant la dimension « social » au travers notamment de la mission de vie. Au sens plus large, l’Ikigai c’est notre raison d’être.

Comment trouver son IKIGAI ?

L’Ikigai ressemble à une sorte de fleur composée de différentes pétales qui représentent chacune un aspect de votre vie.

L’Ikigai est ainsi au centre de 4 composantes :

· ce dans quoi je suis doué(e)
· ce que j’aime faire
· ce dont le monde a besoin
· ce pour quoi je peux être payé(e)

L’Ikigai est ainsi la rencontre de 4 composantes fondamentales de votre vie : passion, vocation, profession et mission.

Trouver le sens de sa vie avec l’IKIGAI

1ère étape

Aménagez-vous suffisamment de temps, installez-vous confortablement et répondez aux 4 premières questions :

· Qu’est-ce que j’aime faire ?
Ce qui me fait vibrer, ce que je pourrais faire pendant des heures sans voir le temps passer… lâchez-vous, n’hésitez pas à écrire tout ce qui vous passe par la tête, sans chercher à trop intellectualiser.

· De quoi le monde a besoin ?
D’une part ce que nous pensons nécessaires au monde (la liberté, le besoin d’apprendre…), et d’autre part la contribution qu’on a envie d’apporter au monde et aux gens (nourrir, soigner, transmettre un savoir, etc.)

· Quels sont mes talents, mes dons ?
Dans quoi je suis bon.ne ? Ces talents ne sont pas forcément artistiques, cela peut aussi bien être la cuisine, le bricolage, la couture, ou des choses en rapport avec notre métier. Il s’agit également de ce que les gens disent de nous et ce pourquoi ils ont tendance à nous demander de l’aide au quotidien.

· Ce pourquoi je peux être payé ?
Il s’agit plutôt ce pour quoi on peut être reconnu, valorisé(e) (reconnaissance). Ce pourquoi je pourrais travailler gratuitement par passion, ou que je pourrais payer pour le faire, et pour lequel je peux demander tout de même une rémunération à terme.

Note : L’essentiel est de remplir chaque « pétale » de manière équitable afin de trouver son équilibre.

2ème étape

Une fois les 4 premières étapes réalisées, croisez les éléments que vous avez listés pour identifier :

· Vos passions : Ce que vous aimez faire et pour quoi vous êtes doué(e).

· Vos missions : Les activités auxquelles vous aimez vous adonner et dont le monde a besoin. La notion de mission est liée à la communauté, au fait de participer à quelque chose de plus grand (et non pas à une mission au sens professionnel).

· Votre vocation : Ce dont le monde a besoin et qui peut être une source de « rémunération » pour vous. Même si vous n’avez pas toutes les compétences requises à l’heure actuelle. La vocation est une combinaison entre travail et bien-être, mais n’implique pas nécessairement d’avoir toutes les compétences requises ou de pouvoir être rémunéré.

· Les professions : Les domaines dans lesquels vous êtes compétent(e) et pour lesquels vous pouvez obtenir un salaire et/ou de la reconnaissance au sens large. Il s’agit d’une quête de sens dans sa vie, et non pas une recherche formelle d’emploi. Mais bien entendu, dans les faits, la profession joue un rôle essentiel dans nos sociétés.

Note : Je vous conseille de prendre le temps de le remplir. Vous pouvez également le faire en plusieurs fois afin de vous laisser de temps de la réflexion.

Pour vous aider

1. Télécharger le modèle à remplir
2. Remplissez les 4 premiers cercles de couleur. En quoi suis-je doué / Ce que j’aime / Ce dont le monde a besoin / Ce pour quoi je peux être payé
3. Trouvez les points communs entre les 4 cercles (intersections)
4. Qu’est-ce qui revient dans ces intersections? Trouvez le thème général !
Explorer ces nouvelles pistes

Bien sûr, trouver son Ikigai demande une certaine introspection. Cet outil est très intéressant pour rechercher la cause de son malaise au travail par exemple.

Il permet de réfléchir sur soi, de faire le point et de mieux se connaître.

Selon moi cette méthode est très intéressante pour nous aider à réfléchir sur soi. Elle permet de nous interroger sur des sujets profonds de notre vie et d’apporter de la clarté.

L’Ikigai nous permet de faire un grand pas vers notre épanouissement personnel !

Alors, êtes-vous prêt(e) à trouver votre Ikigai ?! 😉

  •  
    5
    Partages
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*