Changez rapidement votre humeur avec cette technique !

Changez rapidement votre humeur avec cette technique !

 

Stress, anxiété, mauvaise humeur, baisse de moral, pensées négatives,… quelque fois notre mental nous joue des tours. Pas facile de gérer nos émotions ! Malheureusement, cet état d’être peut perdurer toute une journée, voire plus !

Pour changer notre état émotionnel rapidement et efficacement, il existe une super technique, simple, rapide et très efficace ! Je vous explique tout dans cet article !

Comment notre moral influence notre physiologie

Vous le savez, ce n’est plus un secret, notre moral influence notre santé.

Le stress induit par exemple une augmentation de la tension artérielle, l’augmentation du rythme cardiaque, libération de cortisol et d’adrénaline,…

Lorsque vous avez le moral en berne, vous ressentez très certainement des sensations physiologiques comme de la fatigue peut-être ou des maux de ventre… Nos émotions et états émotifs agissent ainsi sur notre physiologie.

D’ailleurs, notre gestuelle reflète ce que nous ressentons et constitue, avec la voix, 93% de l’impact du message que nous adressons à l’autre !

Faites l’expérience suivante :
–  Pendant 2-3 minutes, imitez quelqu’un de déprimé ou de triste. Quelle attitude corporelle prenez-vous ?
–  A nouveau, durant 2-3 min, imitez quelqu’un de particulièrement joyeux. Quelle posture adoptez-vous ?

Ainsi, selon nos états émotionnels, nous adoptons inconsciemment différentes postures.

Mais si nos émotions influencent notre posture et notre physiologie, savez-vous que l’inverse est également vrai ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Stress : 4 exercices de sophrologie super efficaces !

Postures et émotions

Si une émotion s’exprime souvent par une certaine posture, il est aussi possible de gérer nos émotions en fonctionnant à l’envers : la physiologie influence également le mental et nos émotions !

Récemment, les recherches d’Amy Cuddy, chercheuse en psychologie et enseignante à la Harvard Business School, ont révélé qu’un changement de posture avait un impact sur les niveaux de testostérone (l’hormone de la combativité et la domination) et de cortisol (l’hormone du stress).

Ainsi, se tenir droit entraîne en moyenne une augmentation de 19% du taux de testostérone et une baisse de 25% du taux de cortisol.

Ainsi, changer de posture produit des effets physiologiques qui impactent fortement le bien-être.

Il a été démontré que la posture impacte nos ressentis, et influence notre cerveau ! Amy Cuddy, a ainsi noté moins d’anxiété chez les sujets à la gestuelle ouverte et expansive. Ces derniers utilisent plus de mots positifs, parlent d’elles en des termes plus favorables et ont moins peur de prendre des risques dans les moments à forts enjeux.

Pour changer d’émotion : changer de physiologie !

En prenant la posture physique de l’émotion recherchée, vous pouvez la ressentir vraiment ! Prendre une posture corporelle influence notre humeur, et facilite l’apparition des émotions associées à cette posture.

Ça semble beaucoup trop facile pour fonctionner n’est-ce pas ? Et pourtant, ça marche !

Faites ce petit exercice :
–   Pensez à quelque chose de déprimant ou triste. Accentuer votre posture : baissez les yeux, rentrez les épaules, arrondissez le dos, plissez le front, baissez la tête en avant etc. Noter ce que vous ressentez. Ce que ça fait dans votre corps.
–   Puis, à nouveau durant 2-3 min, pensez à quelque chose de particulièrement joyeux. Changez votre posture : redressez-vous, souriez, regardez loin devant vous. Avez-vous observé quelque chose de différent ? Comment vous sentez-vous à présent ?

Maintenant que vous êtes convaincu-e ;-), voici comment changer votre état émotionnel en 2 minutes et en 5 étapes !

clip_image002

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Intelligence émotionnelle : 5 étapes pour apprivoiser ses émotions !

5 étapes pour changer votre état émotionnel !

Voici comment changer votre état émotionnel en 2 minutes !

1 – Prendre conscience de son état d’être.

Comment vous sentez-vous ? Quels sont vos ressentis physiologiques ? Quels sont les pensées associées à cette émotion ?

2 – Quelles émotions je souhaite ressentir ?

Si vous vous sentez déprimé-e, il s’agit de la joie, pour le stress c’est la sérénité, si vous manquez de confiance vous aspirez à prendre le contrôle, ect….

3 – Se relier à un moment agréable.

Rappelez-vous d’un moment un moment agréable où vous avez ressenti cette émotion (confiance, sérénité, fierté, joie, etc.). Prenez quelques minutes pour vous souvenir et réfléchir sur cette expérience de votre pouvoir personnel, sur comment vous vous êtes sentis.

4 – Maîtriser la respiration

Les respirations profondes agissent directement sur la communication entre le cerveau et plusieurs de nos organes vitaux, comme le cœur et les poumons, et favorisent un état de calme.
Respirer de manière régulière et profonde permet de réduire l’anxiété et d’améliorer l’optimisme et la gestion des émotions.

Exemple :
Durant une à deux minutes : respirez lentement, avec des expirations plus longues que les inspirations. Respirez profondément en gonflant le ventre à l’inspire et relâchant les épaules et toutes les tensions du corps. Alors, comment vous vous sentez ? Mieux, n’est-ce pas ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Trouver le sens de sa vie avec l’Ikigai

5 – Changer de posture

Prenez la posture correspondant à l’émotion inverse.

Exemples :
–  Pour le manque d’estime de soi, vous avez besoin de confiance, de reprendre le contrôle : posture de puissance. Débout, dos droit et poitrine ouverte, mains sur les hanches
–   Pour la mauvaise humeur ou un état dépressif, vous avez besoin de joie et de sérénité : posture de joie. Debout, dos droit, poitrine ouverte, grand sourire sur le visage avec de grande respiration.

Observez le changement immédiat que ces postures opèrent sur votre état d’esprit : ces postures réduisent significativement le niveau de stress, et facilitent l’accès à toutes vos capacités cognitives et émotives.

Changer ses habitudes et son état d’être peut ne pas être naturel tout de suite. Ça prendra probablement du temps. Mais la seule chose dont vous avez besoin c’est un peu de pratique.

Lorsque vous commencez à sentir une baisse de régime, la lassitude ou déprime vous gagner, adoptez sur-le-champ un changement radical de physiologie !

 

Cet article vous a été utile ? Laissez-moi un commentaire !

 

  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*