Première rentrée : 7 conseils pour la vivre sereinement !

Première rentrée : 7 conseils pour la vivre sereinement !

Et voilà, les vacances se terminent, même si l’on pensait s’y être préparé depuis longtemps, la première rentrée de notre petit bout est toujours une grande étape ! Une étape pour notre enfant, qui va prendre un nouveau rythme, qui va apprendre et interagir et, on ne va pas se le cacher, une étape aussi pour nous parent… et oui, ce n’est définitivement plus un bébé J

Joie, crainte, angoisses, stress, excitation, très souvent la rentrée signifie aussi rentrée émotionnelle.

Voici quelques astuces pour accompagner au mieux votre enfant lors de son tout premier jour d’école !

1- Préparez les affaires en avance

L’anticipation est le maître mot de la tranquillité d’esprit. Si ce n’est pas encore fait, débarrassez-vous des « tâches » préparatoire le plus tôt possible. Préparez les affaires d’école en avance et invitez votre enfant à participer. Vous pouvez aussi choisir certaines affaires avec lui/elle.

2- Anticiper le nouveau rythme

Couchez et levez votre enfant plus tôt afin qu’il soit en forme le jour J. Gardez à l’esprit qu’il faut plusieurs jours au corps pour prendre un nouveau rythme horaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Aider son enfant à libérer une émotion avec la méthode Sédona

3- Anticipez l’horaire du matin.

Les enfants vivent dans le moment présent. Ils n’ont donc pas la notion de l’organisation des tâches dans le temps. Aussi, pour éviter les « Viiite », « Dépêches-toi !!!! », et autres énervements, prévoyez un temps suffisamment long pour se préparer.

4- Expliquer

Décrivez-lui le déroulement de sa journée : qui va l’emmener et le chercher, comment ça va se passer, la cour d’école, les camarades, les adultes bienveillants,….

5- Dédramatiser la rentrée

Oui, la première rentrée est une étape importante mais elle fait partie des tas d’étapes qu’il/elle aura à franchir. S’il est important de lui en parler, éviter de lui en parler tous les jours et toute la journée. Inutile que votre enfant sente une certaine pression sur lui.

6- Se sécuriser soi-même

Plus on aborde la rentrée des classes de manière détendue et confiante plus l’enfant sera lui-même confiant et serein !

Si vous vous sentez stressée, triste, ….accueillez vos émotions. Lorsque l’on accueille nos émotions, elles prennent moins d’ampleur.

Si vous sentez que l’émotion est trop forte avant de l’emmener, prenez quelques instants seule pour respirer tranquillement.

Vous trouverez des exercices de sophrologie dans cet article : Stress, 4 exercices de sophrologie super efficace !

Nos enfants se calquent sur nos propres émotions. Il est clair que si notre mine est déconfite et crispée notre enfant ne sera pas très enclin à être rassuré ! Le jour J, même si le cœur n’y est pas, souriez, et faites comme si vous étiez en confiance et ravie de cette rentrée. Gardez la petite larme pour le retour 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : 3 étapes pour dépasser ses peurs

7- Partagez

Partager des souvenirs heureux de vous à l’école, pour l’aider à se projeter. « Ce que j’aimais lorsque j’étais à l’école c’était les jeux et la peinture ». Cela facilitera la projection positive.

En cas de peur, pour le rassurer

Quelque fois les séparations sont difficiles !

Ecouter votre enfant et accueillez ses ressentis. S’il vous dit qu’il ne veut pas y aller ou qu’il a peur, éviter le traditionnel « mais non, tu verras,… » au profit d’une écoute bienveillante de ce qu’il a sur le cœur : « tu as l’air d’avoir peur, qu’est ce qui te fait le plus peur ? »,…. Encore une fois, lorsque l’émotion est exprimée et accueillie, elle perd de sa force. L’essentiel est qu’il puisse décharger ses angoisses et peurs.

Vous pouvez aussi utiliser plusieurs astuces :

Le cœur magique

Colorier avec elle/lui un petit cœur « magique » sur du papier épais ou coller sur du carton afin qu’elle/il puisse l’emmener dans son sac. Expliquez lui que c’est comme si maman venait avec lui/elle.

La peur qui s’envole

Faites-lui imaginez que sa peur s’envole « tout loin dans le ciel ». Durant ce jeu, demandez à votre enfant où est sa peur, de quelle couleur,…

Jouez !

Jouez la scène de l’école avec votre enfant. Aidez-vous de ses poupées, peluches, …. Rendez cela ludique et drôle.

Chantez !

Chanter, créer un état positif et libère le stress ! Par exemple vous pouvez vous préparer le matin de la rentrée en chantant ! Smile

lkj

La première rentrée de votre bout de chou fait partie des nombreuses fois qu’il aura à vivre. Comme toute expérience, elle enrichira la vie de votre enfant,…. et la vôtre ! Winking smile

Et vous, avez-vous des astuces et conseils pour une rentrée sereine ? Laissez-moi votre commentaire !

  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*