Difficultés d’endormissement : 7 exercices de sophrologie pour les enfants !

Difficultés d’endormissement : 7 exercices de sophrologie pour les enfants !

 

Haaa le sommeil des enfants ! Toute une histoire ! Il faut bien l’avouer, il n’est pas toujours facile de coucher nos bambins !

Et pourtant, à la fin de journée, nous aimerions tellement que cela se passe « sans accros ». Et même lorsque l’on pense que tout est rentré dans l’ordre, « vla-ti-pas » qu’on a le droit à un nouvel épisode du “je veux pas dormiiiiirrrr !!!” ! Les difficultés d’endormissement de nos enfants peuvent devenir un vrai cauchemar !

Au moment du coucher, votre enfant a besoin de se sentir en sécurité, en confiance. Il a aussi besoin d’être accompagné dans son apaisement. La sophrologie est un outil particulièrement efficace pour relâcher les tensions physiques et mentales. Bien utile pour aider à s’endormir !

Voici donc 7 astuces inspirées de la sophrologie pour aider votre enfant à trouver le sommeil ! 

Avant le coucher

En une journée, votre enfant a vécu mille et une choses. Alors, le soir venu, ça bouillonne dans sa tête ! Il peut avoir beaucoup de mal à trouver le sommeil. Comme nous, il a besoin d’évacuer le stress, les tensions et ses peurs. Voici 3 exercices pour l’y aider.

· Le pantin

Cet d’exercice permet d’évacuer les tensions tout en s’amusant ! Les enfants adorent ! Pour les tous petits, il important de bien montrer l’exercice et de le faire en même temps qu’eux pour qu’ils comprennent.

Debout, bras et mains tendus vers le ciel. Le but du jeu est de laisser tomber chaque partie du corps nommée par l’autre personne (vous en l’occurrence). A faire à côté du lit, … histoire de ne pas se faire mal ! 😉

Exemple : « et maintenant, le bras droit ! » Vous laissez alors tomber le bras comme un pantin …

sophrologie ludique sommeil enfant

 

· L’imaginaire pour transformer les peurs !

Afin d’évacuer ses peurs, votre enfants à surtout besoin de les exprimer. Menez l’enquête pour déterminer qu’est-ce qu’il lui fait vraiment peur.

Votre enfant a peur parce-ce qu’un crocodile risque de sortir de sous son lit ? Ok, accueillez sa peur ! Inutile de minimiser avec des « mais, non ça n’existe pas…. ». Votre enfant risquera de ne pas se sentir entendu et continuera certainement à avoir peur. Pour lui, ce crocodile est bel et bien là !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Comment aider son enfant à libérer une émotion avec la méthode Sédona

 

Accueillez son émotion avec bienveillance. En fonction de son âge, vous pouvez utiliser l’imaginaire pour chasser ses peurs. 

« haaa ce vilain, crocodile !!! Je vais appeler la fée magique pour qu’elle vienne le chasser ! Petite fée, pourrais-tu faire disparaître le croco avec ta baguette magique ? Haaa super ! » Invitez votre enfant à faire partie de l’histoire : « alors, d’après toi, comment va-t-elle arriver à faire disparaître le croco ? Est-ce qu’il va s’envoler par la fenêtre ou se transformer en oiseau ?! » Et ainsi de suite…

Enfin, informez votre enfant que la fée (ou un autre personnage bienveillant) restera à ses côtés pour le protéger. 

· Soufflez les peurs

sophrologie ludique sommeil enfant  souffler peurDemandez à votre enfant de quoi il a peur. Puis, (s’il est en âge de le faire) où est située sa peur dans son corps. Dans le ventre, dans la tête, dans le pied ?…. 

Dites-lui ensuite d’imaginez que sa peur voyage jusqu’à sa bouche. Vous pouvez lui proposer d’associer une image ou une couleur. 

Ensuite, invitez-le à souffler ses peurs hors de lui. Plusieurs fois de suite, prenez 3 vastes inspirations par le nez en gonflant le ventre puis soufflez fort les peurs hors du corps ! 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : 5 min de relaxation pour les enfants : la respiration papillon

 

Au coucher

Au moment du coucher, afin de faciliter l’endormissement, votre enfant a besoin d’un moment calme et d’être guidé vers l’apaisement. Tamisez les lumières, parlez à voix basse et ralentissez le rythme pour l’y aider.

Voici 4 exercices qui l’accompagneront vers la détente et le lâcher prise.

· L’éponge magique

Faite imaginez à votre enfant qu’il est une grand éponge et qu’il a besoin de s’essorer pour faire sortir toutes les tensions ! Faites ce petit exercice avec lui.

Position allongée, bras levés, prenez une grande inspiration, bloquez l’air et contractez tout votre corps durant quelques secondes. Puis, soufflez en relâchant.

Cet exercice est utile pour relâcher les tensions musculaires et se libérer du stress.

 

· La respiration koala

La respiration koala est très efficace pour apaiser le stress, les tensions et les émotions fortes. C’est un moment très particulier, plein d’amour, où vous allez pouvoir aider votre enfant (et vous aussi d’ailleurs) à se recentrer.

Avant de commencer, je vous conseille de prendre une grande inspiration et de soufflez profondément pour évacuer votre propre stress. Il ne s’agit pas de le transmettre à votre enfant ! 🙂 Pour la pratiquer, il est essentiel d’être recentrée dans le moment présent, à l’écoute des sensations, connectée à votre enfant.

La respiration koala se pratique à deux. Votre enfant se cale tout contre vous, tête sur votre poitrine et s’agrippe comme un bébé koala. Et vous allez respirer à l’unisson.

Soyez attentive à votre propre respiration, elle doit être douce et calme. Vous allez guider votre enfant vers cette respiration tranquille et profonde.

Cette respiration permet de libérer les hormones du bien-être (ocytocine, sérotonine et dopamine) pour un état de bien-être général.

· Les mains magiques

C’est un exercice que j’ai inventé pour ma fille ! Je l’utilise depuis qu’elle a 1 an et demi et ça fonctionne très bien pour l’apaiser. C’est quelque chose qu’elle adore faire et moi aussi ! D’ailleurs, elle me le fait également, et ça fait un bien fou ! 🙂

Cet exercice aide votre enfant à relâcher les tensions, à se recentrer et à prendre conscience de chaque partie du corps. Il est très utile pour faciliter d’endormissement. Vous pouvez le faire dès le plus jeune âge…même sur votre bébé !

Je commence par frotter mes mains les unes contre les autres pour activer le pouvoir magique ! 😉

Puis, je prends une grande inspiration et je pose mes mains sur mon enfant tout en soufflant par la bouche en faisant du bruit : chhhhhhhuuuuuuu.

Je commence par la tête et je finis par les pieds. Puis, sens inverse. Lorsque je pose mes mains, je nomme la partie du corps.

J’inspire, je souffle, « chhhhhhhuuuuuuu », « la tête » ; « chhhhhhhuuuuuuu », « les épaules », « les bras »,….ect….

L’important est l’intention que vous y mettiez. Imaginez avoir de la magie dans les mains, et à chaque fois que vous les posez sur votre enfant, vous lui transmettez du calme, de la tendresse et de la sérénité.

· La bulle de bien-être

C’est un exercice très intéressant pour aider à se recentrer et lâcher les pensées et soucis. Je l’utilise d’ailleurs beaucoup avec les enfants mais aussi les adultes !

Le principe est d’imaginer se mettre à l’intérieur de sa bulle, une bulle de bien-être. A l’aide de la respiration, votre enfant dessine les parois de sa bulle. Soit assis au bord du lit, soit allongé.

Exemple : “A l’inspire, je lève les bras, paume vers l’extérieur, et lorsque je souffle, j’imagine me créer, avec mes mains, une bulle tout autour de moi. Je dessine ma bulle avec mes mains. Je peux imaginer une couleur particulière. J’imagine une bulle, ma bulle de bien-être.”

Et vous, quelles astuces utilisez-vous ?

Quel outil est pour vous le plus efficace ?

Bonne détente, et bon sommeil,……;-)

  •  
    31
    Partages
  •  
  •  
  • 31
  •  
  •  
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*